Pourquoi l’eau doit-elle être votre boisson préférée?

un verre d'eau fraîche servi pour le repas

Dès que les températures extérieures grimpent la soif se fait plus présente et l’envie de l’étancher avec d’autres boissons que l’eau est grande. Pour nous inciter à acheter tout type de boisson, les linéaires rivalisent de produits divers. Quant au rayon des eaux embouteillées en tous genres, il n’est pas en reste. Pour l’hydratation, comme pour le reste, un marché s’est installé dans notre société de consommation. Il nous incite à consommer des eaux vendues dans de jolies bouteilles, des jus de fruits classiques ou en mélanges, des sodas, des smoothies, des jus bio… Le marché incite aussi à la consommation d’alcool avec des modes d’association plus ou moins heureuses, de nouveaux produits pour commander « branché » !

Pourtant, aujourd’hui comme toujours l’eau est la seule boisson indispensable.

A quoi sert l’eau dans le corps ?

Il est bon de rappeler que nous sommes faits essentiellement d’eau. Le corps humain est composé à 60% d’eau à l’âge adulte mais qu’elle représente 75% du poids d’un nourrisson. Ceci explique pourquoi les nouveaux nés risquent fortement la déshydratation.

répartition de l'eau dans le corps CNRS

Répartition de l’eau dans le corps humain – CNRS

L’eau se trouve majoritairement à l’intérieur des cellules. Elle baigne également l’espace intercellulaire où elle représente une réserve pour les cellules et les vaisseaux sanguins. Le reste de l’eau alimente le circuit permanent du sang et de la lymphe.

L’eau est nécessaire à un certain nombre de réactions chimiques de l’organisme. L’eau sert de véhicules pour les substances dissoutes indispensables au fonctionnement des cellules. Elle transporte les déchets métaboliques, et permet leur élimination hors de l’organisme. Elle est indispensable à la thermorégulation qui permet au corps de se maintenir à une température quasi constante.

Bref, l’eau c’est la vie ! Un être humain peut tenir jusqu’à soixante, voire quatre-vingt jours, sans manger mais ne peut résister à plus d’une semaine sans boire.une bouteille d'eau dans le désert

Quel est l’inconvénient des boissons autres que l’eau ?

L’eau est le seul aliment qui n’apporte pas de calorie. En effet, si elle apporte des minéraux en quantités différentes selon les sources, ceux-ci ne sont pas énergétiques.

Par comparaison, toutes les autres boissons apportent de  l’énergie. Les compositions précises de chaque type de boissons sont disponibles dans la table du Ciqual.

Les boissons telles que les jus de fruits et/ou de légumes contiennent à minima le sucre de constitution de l’aliment dont elles sont extraites, auquel peut avoir été ajouté un complément en sucre. Si vous les consommez, choisissez les produits pur jus de fruit sans sucre ajouté et limitez la consommation à un verre par jour. Vous pouvez lire mon article précédent sur le sucre ici.

Il est cependant important de souligner qu’un jus n’a pas le même intérêt nutritionnel qu’un fruit frais cru. En effet, le jus est débarrassé d’une bonne part des fibres alimentaires qu’il contient naturellement. Par ailleurs, les opérations d’épluchage et d’extraction va abaisser plus ou moins le taux de vitamine C, un autre atout majeur des fruits frais.

Les nectars et les boissons aux fruits contiennent très peu de fruits mais beaucoup de sucre, et souvent beaucoup d’additifs.un verre de soda avec une paille

Les boissons aromatisées aux fruits, les sodas et les limonades méritent leur réputation de produits très sucrés puisque 1 litre de soda contient l’équivalent de 15 à 25 morceaux de sucre et une canette 6 à 8, soit 30 à 40 g pour cette dernière.

Ne vous fiez pas à l’apparence de premier de la classe du thé glacé qui apporte en moyenne 5 g de sucre par verre de 100 ml, soit l’équivalent d’un morceau.

Les sirops n’ont aucun intérêt nutritionnel car ne contiennent que du sucre et aucune vitamine contenue dans le fruit. En revanche le jus de citron en bouteille est intéressant pour aromatiser l’eau si besoin car faible en sucre.

Relativement nouvelle dans les linéaires, l’eau de coco se positionne pour séduire les adeptes de boissons naturelles et de faible apport calorique. Elle affiche en moyenne 3 g de sucre/100 ml.

Pour vous permettre de comparer les différents types de boissons du commerce, voici un résumé :

Nombre de morceaux de sucre moyen contenu dans un verre (250 ml) de boisson (test 60 millions de consommateurs):

  • eau de coco 1,3
  • thé glacé 2,5
  • soda aux agrumes 2,9
  • soda au citron 3,1
  • limonade 3,2
  • boisson aux fruits 3,5
  • boisson au cola 3,7
  • soda orange 3,1
  • nectar de fruits 4, 3

En ce qui concerne l’alcool, il n’y a pas d’hésitation à avoir ! Les boissons alcoolisées peuvent être considérées comme des boissons « plaisir » et festives mais leur consommation n’est pas recommandée, contrairement à ce qui est encore fréquemment entendu. Au contraire, il apporte des calories vides et représente un risque majeur pour la santé. Totalement exclu des recommandations contre le cancer, il peut être toléré jusqu’à 2 verres de vin par jour, ou équivalent.Quant aux boissons énergisantes, ce sont des sodas enrichis sans intérêt nutritionnel mais un bon filon marketing.

Sur la table un verre de vin et une bouteille d'eau

Quelle eau préférer ?

Une femme âgée vient chercher de l'eau potable dans une fontaine de Paris

Le plus simple est de consommer l’eau du robinet ! Vous avez la chance de disposer d’eau potable directement dans votre cuisine ! La fourniture d’eau de boisson potable est une obligation de la municipalité. Celle-ci doit d’ailleurs prévenir la population et fournir de l’eau de boisson en bouteilles si le moindre doute existe quant à sa qualité bactériologique ou physico-chimique. Par ailleurs, elle est la moins chère ! Dans ma commune, 1 litre d’eau coûte 0,003€. Si vous souhaitez connaître précisément ses qualités, vous trouverez des indications avec votre facture. Vous pouvez aussi consulter le site www.sante.gouv.fr qui donne des indications par régions.

Vous pouvez la consommer à volonté, en dehors et pendant les repas. Vous pouvez la préférer chaude sous forme de thé, café (avec modération) ou tisane. Si vous ne les sucrez pas ces boissons n’apportent aucune calorie. L’eau a un goût, c’est normal. Il peut être nécessaire de se laisser un peu de temps pour s’y habituer. Le goût chloré peut être atténué en plaçant l’eau au réfrigérateur. Vous pouvez aussi l’aromatiser (rondelle de citron, feuille de menthe ou d’estragon, persil…)eau aromatisée avec citron

Les eaux de source et eaux minérales sont une alternative à l’eau du robinet, mais elles sont beaucoup plus chères et lourdes à porter. Elles contribuent par ailleurs à approvisionner la quantité de déchets. Si votre choix porte sur les eaux en bouteilles, vous pouvez les choisir plates ou gazeuses. Rappelez-vous néanmoins d’éviter un stockage trop long pour limiter le risque de prolifération bactérienne. En effet, si l’eau du robinet circule, l’eau en bouteille stagne. Comme elle n’est pas stérile, les germes présents naturellement se multiplient d’autant plus vite qu’il fait chaud.

Pourquoi il ne faut pas se fier à sa soif pour boire ?

J’ai un souvenir encore précis de la canicule de 2003 qui a eu pour effet une forte augmentation des décès dans la population âgée. Je travaillais en gériatrie cet été-là. Je crois que, ce qui m’a le plus surprise, est que la France découvre l’isolement des personnes âgées avec le risque de déshydratation qui est le leur. Cet isolement, les soignants et professionnels du domicile le constatent chaque jour…

Quand vous ressentez la soif, vous êtes déjà en début de déshydratation. Les sportifs le savent, eux qui boivent régulièrement au cours de l’effort. Ils ont constaté combien l’hydratation est nécessaire pour être au mieux de leur capacités physiques. Ils boivent sans soif.

Les personnes âgées oublient souvent de boire car elles n’ont pas soif. C’est normal, et c’est là que j’attire votre attention. Plus vous vieillirez, moins vous aurez soif ! Cette baisse de la sensation de soif sera majorée par les modifications de l’organisme inéluctables avec l’âge.

Alors prenez dès maintenant l’habitude de boire régulièrement, avant d’avoir soif.

Créez des automatismes afin de répartir les boissons tout au cours de la journée.

verser de l'eau dans un verre à table

Je rappelle que le besoin en boisson est de 1,5 litre par jour. Ces boissons seront complétées pour assurer l’hydratation par l’eau de constitution des aliments et l’eau dégagée par la combustion des nutriments dans le corps. Et bien sûr, l’apport liquidien doit être augmenté quand la température extérieure augmente, mais aussi en cas de fièvre ou de forte diarrhée. Le principe est de compenser en boisson ce que le corps élimine.

L’hydratation est donc bien un enjeu quotidien pour permettre un équilibre et un fonctionnement optimum du corps.

Et vous, êtes-vous sûre d’être suffisamment hydratée ? Comment gérez-vous ce besoin ? La parole est à vous ci-dessous :

 

 

 

Partager
Vous pouvez laisser votre commentaire 0 Commentaires