Pour quelles raisons vous devez vous faire confiance et oser

Confiance d'une femme qui dans sur la plage

J’observe les femmes depuis longtemps. Ainsi, je vois celles qui m’entourent à titre personnel, et celles que je rencontre dans ma vie professionnelle. Le monde change, les rapports sociaux évoluent. Pourtant, à une époque où tout semble permis, ou presque, je suis frappée de voir que beaucoup de femmes s’autocensurent par manque de confiance.

Je peux comprendre qu’une jeune femme se cherche et a besoin d’affiner ses choix et ses désirs. Mais, vous, les femmes de ma génération, celles qui ont déjà connu beaucoup de bouleversements et d’étapes dans votre vie, pourquoi n’osez-vous pas?

Pourquoi n’osez-vous pas porter les vêtements que vous aimez? Pourquoi renoncez-vous à manger ce qui vous fait plaisir? Pour quelles raisons, allez-vous manger tous les dimanches chez vos beaux-parents alors que vous rêvez de faire un brunch tranquillement chez vous? Pourquoi..?

La confiance en soi et l’estime de soi

femme au visage en partie masqué en manque de confiance

Et si tout partait de très loin ? Si l’habitude de vous brimer remontait à l’opinion que vous avez de vous-même ?

Avez-vous confiance en vous ? Voilà une bonne question à vous poser. Parce qu’au fond, tout est une question de confiance en soi et d’estime de soi.

Définitions

femme au chapeau confiance devant l'universLa confiance en soi est un sentiment qui vous permet de vous fier à vous-même. Grace à elle, vous savez que vous pouvez compter sur vous pour réaliser ce qui vous tient à cœur. C’est un moteur, un véritable tremplin pour diriger votre vie. Grace à la confiance, vous avez foi en vos capacités, en vos qualités et en vos atouts. Vous avez foi en vous. Ainsi les doutes ne vous Par bonheur, itteignent pas.

L’estime de soi s’appuie sur la relation que vous entretenez avec vous-même. C’est un jugement que vous portez sur vous. L’estime de soi est une échelle de valeur, celle que vous vous accordez.

La confiance en soi se construit tout au long de la vie. Certains partent avec de meilleurs bagages que les autres, mais l’enfance n’est pas à jamais déterminante. Heureusement !

Par bonheur, il est toujours temps de décider de faire valser votre propension au renoncement.

Le renoncement et son implication

Renoncer peut, sur l’instant, paraître une solution plus confortable que chercher à s’imposer. En effet, elle implique de ne pas risquer l’affrontement, la moquerie, l’incompréhension… En renonçant à afficher vos goûts ou vos envies, vous prenez la tangente qui demande le moins d’énergie. Vous vous laissez porter par le courant. Mais cette attitude peut vous mener à une dévalorisation de vous-même à plus ou moins long terme.femme air sévère manque de confiance

Ainsi, à force de fuir, vous finissez par vous mésestimer. Vous apparaissez à vos yeux comme la personne qui n’a pas de personnalité, qui agit comme un mouton de Panurge, qui se laisse mener par le bout du nez. Et là, l’estime de soi dégringole. Avec cette chute, la souffrance va grandir inversement à la baisse de l’estime de soi. Et plus votre souffrance sera grande, plus vous vous enfoncerez dans le renoncement à remonter vers la lumière.

Pourtant, sans se prendre pour un astre, chacune a besoin de rayonner de l’intérieur pour se sentir bien et pour être bien avec les autres. Et c’est possible de rallumer la petite lumière qui est en vous. Il faut en prendre conscience, avancer à petits pas, et se faire aider si le chemin est trop difficile à gravir seule.

Dans quels domaines allez-vous oser?

Vous allez choisir par quel domaine vous allez commencer à oser. Il s’agit pour vous d’estimer ce qui est le plus facile ou le moins difficile !

Je vais vous citer certains qui me paraissent aux risques limités.

La tenue vestimentaire

Comme vous l’avez sans doute compris, j’attache de l’importance aux apparences mais avec une certaine distance.Et, pour oser montrer l’apparence, qui correspond à votre personnalité, il s’agit bien de vous faire confiance.une femme choisit des vêtements avec confiance

Plusieurs points me frappent quant au sujet des vêtements et du style :

  • La mode est un éternel recommencement. Ce qui était démodé revient sur le devant de la scène, et les jeunes femmes (surtout) mettent des vêtements qui leur paraissaient le summum de la honte il y a encore peu de temps. Par exemple : les jeans taille haute, les pantalons patte d’éléphant, les paniers en osier, les socquettes dans les sandales,…
  • Des looks souvent improbables sont présentés par les magazines féminins. Vous imaginez-vous aller au travail habillée de la sorte ? Non ? Et pourtant, ces tenues sont censées être la quintessence de la branchitude. Et je ne parle pas de ce que nous montrent certains défilés de créateurs…
  • Les mannequins dans les interviews disent toutes que leur tenue favorite est le jeans-tee-shirt-baskets. Alors pourquoi ne seriez-vous pas belles avec une tenue aussi simple ? J’ai dit simple, pas négligée et les cheveux en mode naufragée.
  • Le ridicule ne tue pas. En tous les cas je n’ai jamais rien lu de la sorte dans le journal. Mais il y a de la marge de manœuvre entre oser de la couleur, une jolie robe, ou des petits talons et le ridicule ou la honte.
  • Est-ce qu’il vous est souvent arrivé que quelqu’un vous dise que vous êtes mal sapée ?

Alors, osez faire un pas de côté. Demandez avis à une personne qui vous connaît bien et qui pratique la critique bienveillante ou à une professionnelle du conseil en image.

Les vacances

Depuis des années (toujours ?), vous passez vos vacances au même endroit, parce que c’est l’habitude. Depuis 25 ans, vous allez en Dordogne parce que votre mari ne jure que par ce petit village au calme où il peut pêcher. Tous les ans, vous retrouvez les mêmes amis au camping d’Argelès et alors que vous rêvez d’un tour de la Corse. Cela vous pèse et les vacances vous laissent un goût d’insatisfaction ? Alors osez proposer autre chose ! Au pire, coupez la poire en deux : une semaine en Dordogne et une semaine en Corse. Ou bien, offrez-vous le summum de la liberté en partant en vacances seule comme je le suggère dans cet article du blog.

une femme en voyage et confiance

Les soirées apéro

Les vacances pour certains riment avec détente au paroxysme. C’est-à-dire qu’il s’agit de ne rien faire de particulier de la journée en ne sacrifiant jamais le sacro-saint moment de l’apéritif…qui dure 2 heures. Résultat, tout le monde se goinfre de cacahuètes, tapenade et gâteaux secs salés. L’intérêt de la conversation s’abaisse au fur à mesure que les verres se remplissent. Et vous rongez votre frein en pensant à d’autres manières agréables de passer la soirée. Alors pourquoi restez-vous ? Vous pouvez commencer la soirée avec les autres puis vous éclipser pour dîner tranquillement avant de vaquer à ce que vous aimez. Pourquoi les autres devraient-ils choisir ce qui vous plaît ? Laissez-les s’amuser et prenez du temps pour vous. Ce n’est pas être égoïste au sens péjoratif mais être authentique.

une femme passe sa soirée au téléphone avec confiance et bonheur

Les goûts musicaux

En matière de musique, si la création a toujours existé, heureusement, les tendances sont sur la même mouvance que la mode. « Ça s’en va et ça revient,… ». A ce propos, vous n’avez qu’à regarder la fréquence de reprises de chansons de votre jeunesse, ou plus anciennes encore, par la jeune génération pour vous rendre compte que rien n’est ringard. Et c’est tant mieux ! Ce n’est pas le succès des comédies musicales régulièrement remises au goût du jour qui me contredira. Pourtant qui aurait parié il y a 20 ans sur le nouveau succès d’Abba via les films Mamma Mia ?

Et puis, franchement, si vous aimez l’accordéon d’Yvette Horner, ça dérange qui ? Au pire, écoutez avec un casque !

Que gagnerez-vous à avoir confiance et oser?

Oser vous dévoiler par petites touches vous fera gravir marche par marche l’escalier de l’estime de soi. Cet acte qui vous paraît peut-être transgressif vous apportera ceci:une femme joue avec des bulles légère et en confiance

  • Etre en accord avec vous-même
  • Vous ancrer dans le présent, et non pas dans ce temps où vous aimeriez être
  • Mieux vous aimer, sans lutter pour être aimée des autres car cela viendra en ricochet
  • Le sentiment d’exister, telle que vous êtes, avec vos qualités et vos défauts, comme chacun être humain
  • Vous affranchir d’une trop grande dépendance au regard des autres
  • Etre peut-être un modèle pour les plus jeunes qui ont besoin de modèles pour se construire

« Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j’aime et je trouve ça amplement suffisant » Boris Vian

Les gains sont plus précieux que les risques. Je me rends compte que les femmes qui ont marqué ma vie sont celles qui étaient hors normes. Ces femmes avaient une personnalité et l’assumaient.

Et puis, en quoi vos goûts sont-ils moins nobles que ceux des autres ? Personne ne peut plaire à tout le monde. Alors, inutile de perdre du temps et de l’énergie à vouloir gagner ce challenge. Alors, osez dire « Non ». Osez dire « Je veux ». La terre en s’arrêtera pas de tourner, et vous vous sentirez beaucoup plus légère.

Dernière suggestion: si votre difficulté concerne la prise de parole, je vous recommande d’aller faire un tour sur la chaîne de Sandra « Oser parler en public » qui vous apporte de nombreux conseils judicieux.

Si vous voulez réagir à cet article, nous dire ce que vous allez oser, c’est dans la zone de commentaires ci-dessous :

Partager
Vous pouvez laisser votre commentaire 0 Commentaires