Comment faire du soleil votre allié?

les rayons du soleil peuvent être un danger

Quelle que soit la saison la vie est toujours plus belle quand le soleil est de la partie. Je pense que cela est vrai pour pratiquement tout le monde car le soleil c’est d’abord la vie. Cependant, j’ai pu observer durant ces dernière dizaines d’année combien les comportements, face à celui que j’appelle un agent double, évoluent lentement. En effet, je reconnais ne pas avoir été très précautionneuse plus jeune mais, à ma décharge, c’était par manque d’information. De nos jours, tous les médias relaient largement les messages de prévention pour ne pas mettre sa peau en danger. Et pourtant les plus élémentaires précautions ne sont pas encore entrées dans les mœurs. Les coups de soleil ne sont pas pris au sérieux. Le chapeau et la crème solaire sont loin d’être considérés comme indispensables. Trop de personnes ne portent pas de lunettes de soleil. Et les plages sont largement occupées entre 11 h et 17 h. Alors un petit récapitulatif ne me parait pas superflu…

femme au soleil sur la plage

Qu’est-ce qui rend le soleil dangereux ?

Le danger que représente le soleil tient en cet acronyme : les UV. Les rayons ultraviolets sont des ondes électromagnétiques, invisibles mais très énergétiques, émises pour l’essentiel avec la lumière du soleil.

Il existe 3 types d’UV :

  • Les UVC, très dangereux, qui heureusement n’atteignent pas la surface de la terre car totalement arrêtés par la couche d’ozone
  • Les UVA qui permettent le bronzage immédiat, mais peuvent pénétrer profondément dans la peau et sont responsables de son vieillissement
  • Les UVB qui sont 1000 fois plus puissants que les UVA et causent les coups de soleil. Ils ne pénètrent pas au-delà des couches superficielles de la peau.

fleur de tournesol tourné vers les rayons du soleilAu-delà de l’effet de vieillissement précoce, aujourd’hui, il est clairement démontré que tous les UV majorent le risque de cancer cutané. En effet, ils atteignent les gènes des cellules exposées en provoquant des dégâts irréversibles. Ces cancers prennent 2 formes :

  • Le carcinome cutané, le plus fréquent et qui se soigne plutôt bien mais avec risque de cicatrice
  • Le mélanome cutané, le plus grave car entraine rapidement des métastases.

Par ailleurs, il faut dire haut et fort que les cabines de bronzage ne vous protègent pas, bien au contraire ! Selon l’INCa (Institut national du Cancer), 25% des français pensent que les UV artificiels, c’est-à-dire produits par les cabines de bronzage, ont un effet positif sur la peau. Ceci est une grave erreur puisque des UV restent des UV quelle que soit leur provenance. N’y laissez pas votre peau !

La nécessité de tenir compte de l’intensité du rayonnement solaire

En France métropolitaine, les UV sont les plus forts entre fin avril et début septembre. Ceci tient à la position de la Terre par rapport au soleil en cette période. Un indice UV indique l’intensité du rayonnement. Plus il est fort, plus vous devez vous protéger et limiter votre temps d’exposition. Quelle est la classification ?

  • Inférieur à 2 : faible
  • Entre 3 et 4 : modéré
  • Entre 5 et 6 : fort
  • Entre 7 et 8 : très forte
  • Plus de 9 : extrême

Vous trouverez celui-ci au jour le jour sur les sites de prévisions de la météo. Vous devez être également vigilante en cas de ciel nuageux et de brouillard. Mais n’oubliez pas que le rayonnement peut être extrême en haute montage et au plus près des tropiques. Enfin, ne négligez surtout pas la réverbération, surtout avec les tout petits ! Le sable réfléchit 5 à 25% des UV, l’eau 10 à 30 % et la neige 40 à 90%. Et méfiez-vous également du vent qui peut faire croire que l’exposition est sans danger puisqu’il fait moins chaud.

les rayonnements du soleil selon les supports

Les bienfaits reconnus du soleil

Je compare le soleil à un agent double car il est aussi la vie. Sans son rayonnement, c’est-à-dire sa chaleur et sa lumière vous ne pouvez tout simplement pas vivre.

une fleur rose en vie grâce au soleil

La lumière du soleil est le principal synchroniseur de notre horloge interne. Ainsi, grâce à l’information perçue par votre rétine et envoyée au cerveau le corps va secréter une hormone, la sérotonine. Celle-ci, via divers effets de cascades, va vous permettre de trouver le sommeil mais aussi de réguler positivement votre appétit et votre humeur. Vous avez sans doute remarqué combien vous étiez de meilleure humeur par temps ensoleillé même en plein hiver avec de basses températures. Par effet de rebond, cet état se voit sur votre visage et vous rend plus avenante qu’avec un visage renfrogné !

Les rayons du soleil  sur la peau provoquent la fabrication de la vitamine D indispensable pour fixer le calcium et le phosphore sur les os. Cette synthèse représente 80% à 90 % du besoin. Elle est donc beaucoup plus importante que les apports alimentaires. Par le fait, le soleil prévient l’ostéoporose. Une exposition d’environ 15 m quotidienne d’avril à septembre est nécessaire et suffisante. En revanche, le rayonnement est insuffisant les mois d’hiver. Mais il s’agit d’exposer sa peau, visage et bras, donc au-delà de 15 mn il y a risque de brûlure et obligation de protection. Par ailleurs, il existe bien sûr des sensibilités individuelles. C’est pourquoi les recommandations concernant la couverture en vitamine D par exposition solaire sont difficilement précises.

Les UV sont également  utilisés, selon des protocoles médicaux stricts et en milieu hospitalier, pour soigner certaines maladies de la peau comme le psoriasis ou le vitiligo. Mais, attention, les cabines utilisées à des fins  médicales n’ont rien à voir avec les cabines de bronzage à visée commerciale.

Des études tendent également à prouver que les rayons du soleil renforceraient le système immunitaire. Ils augmenteraient également les capacités d’éveil et de cognition.

Comment  protéger au mieux sa peau du soleil

Des souvenirs cuisants ou pas vous ont certainement montré que les humains n’étaient pas égaux face aux effets du soleil. Certains bronzent facilement, d’autres jamais. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a établi six phototypes qui tiennent compte des couleurs de la peau, des yeux et des cheveux, et permettent ainsi d’affiner les recommandations.

les différents phototypes

hifac.fr

 

Quel que soit votre phototype les conseils de protection sont les suivants (source INCa):

  • Eviter de s’exposer entre 12 h et 16 h durant les mois d’été en France métropolitaine
  • Couvrir les parties du corps exposées aves des vêtements, un chapeau à larges bords de préférence et porter des lunettes de soleil
  • Appliquer une crème solaire d’indice SPF 30 au minimum; pour le visage SPF 50 est recommandé en raison d’une peau plus fine et plus fragile
  • Mettre la crème 15 à 20 mn avant de s’exposer et la renouveler toutes les 2 heures et après chaque baignade et en cas de forte transpiration le cas échéant.

Souvenez-vous qu’aucune crème solaire ne fait complètement rempart aux rayons d’autant plus qu’il est rarissime que l’application soit suffisante.

N’oubliez pas que la crème solaire complète les autres protections et qu’elle ne permet pas de s’exposer plus longtemps. Les auto-bronzants n’apportent aucune protection.

Ne croyez pas que le bronzage vous met à l’abri des méfaits du soleil. Si la peau ne brûle plus, elle n’est pas à l’abri du vieillissement et du risque de cancer.

Préférez les filtres minéraux aux filtres chimiques. En effet ceux-ci peuvent être allergisants, sont des perturbateurs endocriniens et sont nocifs pour l’environnement. N’hésitez pas à demander conseil à votre dermatologue ou à votre pharmacien. On trouve d’excellents produits en parapharmacie. Pour une meilleure observance des conseils, privilégiez la texture que vous préférez.

Et n’oubliez pas les mains, les oreilles, les coups de pieds ou arrière des genoux ! Pensez aussi à l’après-soleil qui procure une agréable sensation de fraîcheur sur la peau tout en réhydratant celle-ci. Sur la question de l’hydratation, buvez surtout de l’eau comme je l’indique dans un article précédent.

Protéger aussi vos yeux du soleil

Porter des lunettes de soleil n’est pas qu’un souci de parfaire votre look !

La lumière solaire perçue grâce à nos yeux est composée à 90% d’UVA et à 10% d’UVB car ceux-ci sont en grande partie bloqués par la couche d’ozone et les nuages. Mais, si l’œil n’est pas protégé, les rayons atteignent les cellules de celui-ci et accélèrent leur vieillissement. Ces dégâts sont indolores mais irréversibles.choisir les bonnes lunettes de soleil

Une exposition intense au soleil sans protection durant longtemps peut provoquer aussi une kératite chronique responsable d’une baisse de l’acuité visuelle.

Une exposition importante peut aussi provoquer une réelle brulure de la rétine grave et irréversible.

Par ailleurs, de plus en plus d’études démontrent que les UV sont des facteurs favorisant la cataracte et la DMLA (DégénérescenceMaculaire Liée à l’Age), pathologies fréquentes avec l’avancée en âge.

Alors, ne vous passez pas de lunettes solaires et faites faire une paire à votre vue si nécessaire. Si vous pouvez choisir votre monture comme un accessoire de mode, privilégiez les modèles qui couvrent suffisamment vos yeux, branches comprises qui vous protégeront sur les côtés. Vérifiez que la paire choisie porte la norme CE et prenez des verres Classe 3. Ce sont les plus fréquents et ceux qui vous permettent de conduire avec. Les Classes 1 et 2 sont insuffisantes et la classe 4 est réservée aux fortes réverbérations et ne permet pas de conduire sans danger. Cette dernière est aussi proposée pour les petits enfants.

Vigilance accrue pour les petits enfants

Tous ces conseils sont bien évidemment valables pour les enfants et particulièrement les plus petits dont la peau et les yeux sont plus fragiles.

un petit enfant joue dans le sable protégé du soleil

Prévoyez des produits adaptés à leur âge, des vêtements couvrants, et organisez-vous pour les tartiner avant de sortir de la maison. Il va sans dire qu’il faut éviter autant que faire se peut l’exposition aux heures critiques (entre 12 h et 16 h). Il existe dans le commerce des maillots de bains très couvrants et des lunettes pour les tous petits. Cependant la meilleure des précautions est de ne pas exposer un enfant de moins de 3 ans au rayonnement solaire. Sortez les bébés avant 11 h et après 17 h et ne comptez pas sur le parasol pour les protéger.

 

Vous êtes maintenant armée pour profiter du Dieu Râ sans crainte! Vous allez jouer avec les accessoires dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer. Votre peau en vaut bien la peine, non?

une femme se protège du soleil par un grand chapeau

Mes petits trucs en plus:

  • utiliser une crème de jour avec un filtre toute l’année et un SPF50 d’avril à octobre quel que soit le temps, et même si je suis derrière des vitres au bureau ou en voiture,
  • remettre de la crème à la pause déjeuner,
  • protéger mes mains également, particulièrement lors des activités de plein air,
  • check-up grains de beauté tous les ans au printemps (je prends le rendez-vous en fin de l’année précédente),
  • plage tôt le matin ou en fin de journée
  • j’ai un stick SPF30 dans mon sac à main

J’ai depuis longtemps remarqué que le bronzage vieillit et peut s’avérer contre-productif pour l’effet rajeunissement espéré… Mais ça, c’est vous qui voyez !

ttps://www.santepubliquefrance.fr/Accueil-Presse/Tous-les-communiques/Risques-solaires-mieux-comprendre-pour-mieux-se-proteger

http://www.prevention-soleil.fr/

https://www.soleil.info/

http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Exposition-aux-rayonnements-UV/Mieux-se-proteger-du-soleil

Pour les commentaires, c’est dessous :

 

 

Partager
Vous pouvez laisser votre commentaire 0 Commentaires